Evaluer l’efficacité ou l’impact d’une vaccination en population est difficile car les études randomisées contrôlées sont souvent impossibles et très onéreuses. Le niveau de preuve des études non randomisées est souvent considéré comme insuffisant. Néanmoins elles sont souvent les seules possibles. En réduire les risques de biais inhérents à l’absence de randomisation est possible grâce aux études quasi expérimentales.

The use of quasi-experimental designs for vaccine evaluation

  • JA. Lopez et al.
  • Rédigé par : Dr Jacques Gaillat
Les études cliniques randomisées ne sont pas toujours possibles voire impossibles en population pour évaluer l’impact d’un vaccin ou d’une intervention ayant pour but d’augmenter le taux de vaccination. Les études non randomisées avec un dessin quasi expérimental sont de plus en plus utilisées. Elles n’ont pas toutes la même capacité à éviter les nombreux biais potentiels qu’ils soient liés à l...
Ce contenu est à destination des professionnels de santé. Merci de vous identifier.

Déjà inscrit ?

Créer un compte

Créer un compte ne prend que quelques minutes et vous permettra d'accèder à l'ensemble des contenus du site.