Cette méta-analyse déconstruit le dogme de l’adjonction de rifampicine et gentamicine dans les EI sur prothèse valvulaire. ( Jonathan H Ryder et al. )

Deconstructing the Dogma: Systematic Literature Review and Meta-analysis of Adjunctive Gentamicin and Rifampin in Staphylococcal Prosthetic Valve Endocarditis.

| Docteur Jean-Pierre Bru

L’adjonction de gentamicine et rifampicine à une antibiothérapie par ß-lactamine ou glycopeptide fait partie des recommandations pour le traitement des … Suite  

Une nouvelle étude suggère qu’il faut majorer les doses de rifampicine dans les tuberculoses neuroméningées. ( Fiona V Cresswell et al. )

High-Dose Oral and Intravenous Rifampicin for the Treatment of Tuberculous Meningitis in Predominantly Human Immunodeficiency Virus (HIV)-Positive Ugandan Adults: A Phase II Open-Label Randomized Controlled Trial

| Pr Pierre Tattevin

Cette étude sans insu, réalisée en Ouganda, a évalué les paramètres pharmacocinétiques et la tolérance de 3 doses de rifampicine … Suite  

Une bithérapie avec notamment de la rifampicine améliore le pronostic à long terme des bactériémies à S. aureus dès lors qu’un matériel implantable est présent. ( Siegbert Rieg et al. )

Combination therapy with rifampicin or fosfomycin in patients with Staphylococcus aureus bloodstream infection at high risk for complications or relapse: results of a large prospective observational cohort.

| Dr Olivier Leroy

La mortalité globale à J30 des bactériémies à Staphylococcus aureus se situe entre 15 et 30%. L’impact d’une bithérapie sur … Suite  

Traitement de l’infection tuberculeuse latente: la rifampicine pendant 4 mois est mieux tolérée que l’isoniazide pendant 9 mois ( Jonathon R Campbell, et al )

Adverse events in adults with latent tuberculosis infection receiving daily rifampicin or isoniazid: post-hoc safety analysis of two randomised controlled trials

| Pr Pierre Tattevin

Plusieurs schémas thérapeutiques ont une efficacité documentée pour le traitement de l’infection tuberculeuse latente (ITL), principalement 3 mois d’isoniazide (INH) … Suite  

Faut-il doser les concentrations d’isoniazide et de rifampicine au cours des traitements anti-tuberculeux ? ( Sekaggya-Wiltshire C. et al. )

Delayed Sputum Culture Conversion in Tuberculosis–Human Immunodeficiency Virus–Coinfected Patients With Low Isoniazid and Rifampicin Concentrations

| Pr Pierre Tattevin

Le développement des dosages plasmatiques d’antibiotiques permet d’envisager des traitements mieux individualisés, basés sur un monitoring des concentrations, et des … Suite