Le pronostic des infections respiratoires graves à VRS chez l’adulte ne diffère pas de celui des infections grippales. ( Julien Coussement et al. )

Characteristics and Outcomes of Patients in the ICU With Respiratory Syncytial Virus Compared With Those With Influenza Infection A Multicenter Matched Cohort Study.

| Docteur Olivier Leroy

Rationnel Chez l’adulte, le virus respiratoire syncitial (VRS) ne semblait être associé qu’avec des manifestations respiratoires hautes bénignes. Toutefois, grâce … Suite  

L’efficacité du ceftolozane/tazobactam et celle du méropénème sont équivalentes en cas de pneumonie nosocomiale à entérobactéries, y compris sécrétrices de BLSE, ou à P. aeruginosa. ( Ignacio Martin-Loeches et al. )

Clinical and microbiological outcomes, by causative pathogen, in the ASPECT-NP randomized, controlled, Phase 3 trial comparing ceftolozane/tazobactam and meropenem for treatment of hospital acquired/ventilator-associated bacterial pneumonia.

| Docteur Olivier Leroy

Rationnel L’association ceftolozane/tazobactam est in vitro efficace à l’encontre de bon nombre de bacilles à Gram négatif, y compris les … Suite  

L’aspergillose pulmonaire survient chez 10% des patients admis en réanimation pour une détresse respiratoire liée au COVID-19. Elle en aggrave le pronostic. ( Juergen Prattes et al. & ECMM-CAPA Study Group )

Risk factors and outcome of pulmonary aspergillosis in critically ill coronavirus disease 2019 patients - a multinational observational study by the European Confederation of Medical Mycology (ECMM).

| Docteur Olivier Leroy

Rationnel Depuis début 2020, il est connu qu’une aspergillose pulmonaire (AP) peut surinfecter une pathologie COVID-19. Toutefois, la prévalence varie … Suite  

Céfidérocol comparé à un traitement basé sur la colistine pour le traitement des infections sévères dues à Acinetobacter baumannii résistant aux carbapénèmes. ( Marco Falcone et al. )

Cefiderocol Compared to Colistin-Based Regimens for the Treatment of Severe Infections Caused by Carbapenem-Resistant Acinetobacter baumannii.

| Docteur Olivier Leroy

Rationnel Jusqu’à présent, il n’existe aucun traitement optimal pour le traitement des infections dues aux A. baumannii résistants aux carbapénèmes … Suite  

Tout autant que l’antibiothérapie, le contrôle chirurgical de la source de l’infection est un élément pronostique majeur. ( Hendrik Rüddel et al. & MEDUSA study group )

Adverse effects of delayed antimicrobial treatment and surgical source control in adults with sepsis: results of a planned secondary analysis of a cluster‑randomized controlled trial.

| Docteur Olivier Leroy

S’il est acquis que tout retard à l’instauration de l’antibiothérapie en cas de sepsis est délétère, c’est moins évident pour … Suite  

Une antibiothérapie adéquate, en particulier par triméthoprime-sulfaméthoxazole, améliore le pronostic des pneumonies dues à Stenotrophomonas maltophilia. ( Bérénice Puech et al. )

Effect of antibiotic therapy on the prognosis of ventilator-associated pneumonia caused by Stenotrophomonas maltophilia.

| Docteur Olivier Leroy

Rationnel S. maltophilia est l’un des 10 pathogènes les plus fréquemment incriminés dans les infections pulmonaires. La mortalité importante observée … Suite  

Malgré une chirurgie réalisée dans les 2/3 des cas, la mortalité des patients présentant un choc cardiogénique associé à une endocardite infectieuse dépasse 50%. ( Juan M Pericàs et al. & Spanish Collaboration on Endocarditis )

Characteristics and outcome of acute heart failure in infective endocarditis: focus on cardiogenic shock.

| Dr Olivier Leroy

Rationnel En cas d’insuffisance cardiaque et, a fortiori, en cas de choc cardiogénique, les recommandations internationales préconisent la réalisation sans … Suite  

Le bénéfice d’une admission en réanimation doit être évalué chez les patients d’hématologie présentant une mucormycose. ( Matthieu Jestin et al. )

Poor outcome associated with mucormycosis in critically ill hematological patients: results of a multicenter study.

| Dr Olivier Leroy

Rationnel Bien que les raisons demeurent imprécises (nouveaux traitements immunosuppresseurs, pression de sélection des antifongiques, nouvelles techniques diagnostiques), la mucormycose … Suite