La protection induite par le vaccin coqueluche est limitée dans le temps en particulier chez les adolescents. Quel est le futur de la vaccination coqueluche ?

Boosting Teenagers With Acellular Pertussis Vaccines Containing Recombinant or Chemically Inactivated Pertussis Toxin: A Randomized Clinical Trial

  • Blanchard Rohner G, et al.
  • Rédigé par : Dr Jacques Gaillat
Contexte : La vaccination coqueluche avec le vaccin acellulaire (aP) nécessite des rappels successifs. Néanmoins la circulation de Bordetella pertussis persiste et expose le nourrisson à la maladie. La perte de l’immunité est plus rapide chez les adolescents, 2 ans au lieu de 5 ans auparavant, sans explication rationnelle. La réponse immunitaire est moindre après la 6ème que la...
Ce contenu est à destination des professionnels de santé. Merci de vous identifier.

Déjà inscrit ?

Créer un compte

Créer un compte ne prend que quelques minutes et vous permettra d'accèder à l'ensemble des contenus du site.