Essai d’une antibiothérapie courte dans les infections intra abdominales. ( Sawyer RG et al. )

Chez les patients ayant une infection intra abdominale compliquée, et pouvant bénéficier d’un traitement par des procédures invasives adaptées, un traitement antibiotique de 4 jours est aussi efficace qu’un traitement de 8 jours.

| Jean-Pierre BRU

Les auteurs ont comparé deux durées d’antibiothérapie chez 518 patients présentant une infection intra-abdominale compliquée, traitée adéquatement par différentes procédures … Suite  

Ceftolozane-tazobactam comparé à la levofloxacin dans le traitement des infections urinaires compliquées, incluant des pyélonéphrites : essai de phase III, randomisée, double aveugle (ASPECT-cUTI). ( Wagenlehner FM et al. )

Ceftolozane-tazobactam est efficace dans le traitement des infections urinaires compliquées, y compris celles dues à des EBLSE.

| Jean-Pierre Bru

Le traitement des infections urinaires est défié par l’augmentation de la résistance bactérienne dont celles des entérobactéries sécrétrices de bêta-lactamase … Suite  

Quels critères justifient de prendre en compte les entérobactéries résistantes aux céphalosporines de 3ème génération dans l’antibiothérapie empirique des états septiques ( Rottier WC et al )

Une étude bicentrique néerlandaise suggère que le seul facteur de risque significatif d’infection à entérobactéries résistantes aux céphalosporines de 3ème génération est la notion de colonisation antérieure

| Pierre Tattevin

Le retard d’initiation d’une antibiothérapie appropriée est un facteur de risque d’évolution défavorable (dont le décès) dans les sepsis graves. … Suite  

Un traitement prolongé par lévofloxacine est mal toléré en cas d’hépatopathie chronique ( Torre-Cisneros J. et al )

Un essai randomisé multicentrique espagnol comparant la lévofloxacine en pré-greffe, et l’isoniazide en post-greffe, comme traitement de l’infection tuberculeuse latente (ITL) dans le contexte de la transplantation hépatique, a été arrêté prématurément du fait d’une incidence importante des ténosynovites sous lévofloxacine

| Pierre Tattevin

Le traitement des infections tuberculeuses latentes (ITL) dans le contexte des greffes reste problématique, notamment en cas d’hépatopathie chronique, ou … Suite  

Concentrations pulmonaires de la ceftazidime chez les patients présentant une pneumonie acquise sous ventilation selon le mode d’administration, continu vs. discontinu. ( Cousson J et al. )

De nombreux arguments plaident en faveur de l’utilisation de la ceftazidime en perfusion continue (efficacité clinique supérieure, moindre émergence de résistance). Qu’en est-il des concentrations pulmonaires présentant une pneumonie nosocomiale acquise sous ventilation mécanique ?

| Olivier Leroy

Dans cette étude prospective mono centrique randomisée  les auteurs ont comparé deux modes d’administration de la ceftazidime chez 34 patients … Suite  

Efficacité de la fidaxomicine chez les patients hospitalisés en milieu de réanimation. ( Penziner S et al. )

Les recommandations actuelles préconisent l’utilisation de la vancomycine PO ou du métronidazole IV pour les patients présentant des colites à Clostridium difficile sévères ou compliquées. La place de la fidaxomicine reste à définir chez ces patients les plus graves.

| Olivier Leroy

Jusqu’à présent les patients avec une forme sévère de colite à Clostridium difficile (CCD) ou admis en réanimation étaient exclus … Suite  

Stratégies de traitements antibiotiques pour les pneumonies aiguës communautaires de l’adulte ( Postma DF et al. )

Une étude randomisée démontre la non-infériorité d’une monothérapie par bêtalactamine comparée à à une bithérapie bêtalactamine + macrolide, ou à une monothérapie par fluoroquinolone, pour le traitement empirique des pneumopathies aiguës communautaires de l’adulte hospitalisées ailleurs qu’en réanimation

| Pierre Tattevin

L’antibiothérapie empirique des Pneumopathies Aiguës Communautaires (PAC) ne repose pas jusqu’ici sur des niveaux de preuve très convaincants. En conséquence, … Suite  

Intérêt des corticoïdes comme traitement adjuvant des pneumopathies aiguës communautaires de l’adulte ( Blum CA et al. )

Une étude randomisée, en double aveugle, contre placebo démontre le bénéfice de 7 jours de corticoïdes (prednisone, per os) sur le délai de réponse clinique et la durée de séjour au cours des pneumopathies aiguës communautaires de l’adulte

| Pierre Tattevin

Les Pneumopathies Aiguës Communautaires (PAC) sont une cause non rare d’hospitalisation, avec un risque substantiel de séquelles, voire de décès. … Suite