Le pronostic des patients présentant une bactériémie à entérobactérie traitée par pipéracilline-tazobactam est–il différent selon que la souche est sensible ou intermédiaire ?

Impact of the MIC of piperacillin/tazobactam on the outcome for patients with bacteraemia due to Enterobacteriaceae: the Bacteraemia-MIC project.

  • Delgado-Valverde M, et al.
  • Rédigé par : Dr Olivier Leroy
Concernant la pipéracilline-tazobactam, l’EUCAST recommande de considérer comme sensibles les entérobactéries ayant une CMI < 8 mg/l, comme résistantes celles ayant une CMI > 16mg/l. Entre ces 2 valeurs de CMI, la souche est dite intermédiaire.   Méthodes Etude prospective menée entre Janvier 2011 et Décembre 2013 dans 13 services universitaires espagnols. Tou...
Ce contenu est à destination des professionnels de santé. Merci de vous identifier.

Déjà inscrit ?

Créer un compte

Créer un compte ne prend que quelques minutes et vous permettra d'accèder à l'ensemble des contenus du site.