L’utilisation d’une dose de charge de colistine semble préférable pour traiter une pneumonie nosocomiale. ( Sheng-Huei Wang et al. & T.-CARE Group )

The necessity of a loading dose when prescribing intravenous colistin in critically ill patients with CRGNB‑associated pneumonia: a multi‑centre observational study.

| Docteur Olivier Leroy

Rationnel En cas de pneumonie liée un bacille à Gram négatif résistant aux carbapénèmes, les options thérapeutiques sont peu nombreuses. … Suite  

La néphrotoxicité de l’association Pipéracilline-Tazobactam plus Vancomycine de plus en plus établie. ( Mitchell S Buckley et al. )

Vancomycin with concomitant piperacillin/tazobactam vs. cefepime or meropenem associated acute kidney injury in the critically ill: A multicenter propensity score-matched study.

| Dr Olivier Leroy

Les données actuelles concernant la néphrotoxicité de l’association pipéracilline-tazobactam (Pip-Taz) plus vancomycine (Van) en réanimation semblent controversées. Cette association étant … Suite  

La cible PK/PD de la vancomycine est plus fréquemment atteinte avec une dose de charge de 25mg/kg, sans risque accru de néphrotoxicité semble-t-il. ( C J Hodiamont et al. )

Impact of a vancomycin loading dose on the achievement of target vancomycin exposure in the first 24h and the accompanying risk of nephrotoxicity in critically ill patients.

| Docteur Olivier Leroy

En cas de bactériémies à SARM traitées par la vancomycine, l’obtention dans les 24 premières heures du traitement d’une valeur … Suite  

Confirmation de la moindre toxicité de l’administration continue de vancomycine comparée à l’administration discontinue. Il est temps de passer à l’acte. ( Ma NH, et al. )

Retrospective multicentre matched cohort study comparing safety and efficacy outcomes of intermittent-infusion versus continuous-infusion vancomycin

| Dr Jean-Pierre Bru

De nombreuses recommandations dans le monde recommandent d’administrer la vancomycine en perfusion intermittente à la dose de 15-20 mg/kg toutes … Suite