Les bio marqueurs peuvent ils être utiles pour stopper un traitement antifongique instauré de façon empirique ?

Biomarker-based strategy for early discontinuation of empirical antifungal treatment in critically ill patients : a randomized controlled trial.

  • Rouzé A. et al.
  • Rédigé par : Dr Olivier Leroy
La surmortalité induite par tout retard thérapeutique conduit fréquemment les réanimateurs à instaurer empiriquement un traitement antifongique (TAF), lorsque le patient présente un état septique inexpliqué et des facteurs de risque de candidose invasive. Lorsque ce traitement, souvent associé avec des antibactériens, conduit à une amélioration du patient, faut-il, même en l’absence de preuve d...
Ce contenu est à destination des professionnels de santé. Merci de vous identifier.

Déjà inscrit ?

Créer un compte

Créer un compte ne prend que quelques minutes et vous permettra d'accèder à l'ensemble des contenus du site.