Les vaccins conjugués pneumocoque (VPC) ont considérablement modifié l’épidémiologie des sérotypes pneumococciques et ont réduit de façon significative l’incidence des infections invasives à pneumocoque (IIP) y compris chez les non vaccinés. Cette efficacité indirecte pose la question de la place de la vaccination chez l’adulte. ( Shiri et al. )

Indirect effects of childhood pneumococcal conjugate vaccination on invasive pneumococcal disease: a systematic review and meta-analysis

| Dr Jacques Gaillat

En raison de la protection indirecte induite par les VPC les auteurs ont pour objectif d’évaluer non seulement l’intensité mais … Suite  

Une précédente revue Cochrane (2010) n’avait pas démontré de bénéfice en termes de morbidité ou de mortalité à la vaccination pneumocoque chez les bronchopathes chroniques (BPCO). Cette nouvelle revue incluant 5 études supplémentaires arrive à des conclusions quelque peu différentes ( Walters et al. )

Pneumococcal vaccines for preventing pneumonia in chronic obstructive pulmonary disease

| Dr Jacques Gaillat

La BPCO est une cause de morbi-mortalité majeure. Elle accroit le risque de survenue de pneumonies communautaires (PAC) et se … Suite  

Cette publication relate une des rares études prospectives évaluant l’efficacité du vaccin pneumocoque polysaccharidique VPP23 au cours des pneumonies non bactériémiques y compris selon les sérotypes en cause. ( M Suzuki et al. )

Serotype-specific effectiveness of 23-valent pneumococcal polysaccharide vaccine against pneumococcal pneumonia in adults aged 65 years or older: a multicentre, prospective, test-negative design study

| Dr Jacques Gaillat

Evaluer « l’effectiveness » du VPS23 (EV) en fonction des sérotypes au cours des pneumonies chez les plus de 65 ans est … Suite  

Les vaccins pneumocoques conjugués (VPC) ont démontré, en diminuant l’incidence des infections invasives (IIP) leur effet direct sur la population vaccinée (enfants < 2 ans) mais aussi et surtout leur effet indirect sur l’ensemble de la population. L’épidémiologie des sérotypes a évolué et après le remplacement du PCV7 par le PCV13 se pose la question de la persistance ou la modification de cet effet indirect en particulier chez les patients à risque. ( Cabaj et al. )

Influence of Childhood Pneumococcal Conjugate Vaccines on Invasive Pneumococcal Disease in Adults With Underlying Comorbidities in Calgary, Alberta (2000–2013)

| Dr Jacques Gaillat

Contexte En Alberta, la vaccination généralisée de l’enfant a débuté en 2002 avec le PCV7 puis le PCV13 en 2010. … Suite  

Voir disparaître ou diminuer l’incidence des méningites bactériennes grâce à la vaccination dans les populations cibles (enfants) répond à l’objectif principal. Voir la réduction d’incidence dans les populations adultes non directement concernées par le vaccin, grâce à l’effet indirect des vaccins, est la cerise sur le gâteau. ( Bijlsma MW et al. )

Community-acquired bacterial meningitis in adults in the Netherlands, 2006–14: a prospective cohort study

| Dr Jean-Pierre Bru

Contexte Deux mesures préventives ont été mises en œuvre au cours des méningites bactériennes : la vaccination (contre Haemophilus infuenzae … Suite  

La vaccination avec le vaccin pneumocoque conjugué (VPC) 7 puis 13 valences a indiscutablement eu un effet positif en termes de réduction des infections invasives (IIP) dues aux sérotypes inclus dans les vaccins que ce soit de façon directe chez les plus jeunes, cibles de la vaccination, ou de façon indirecte chez les adultes en particulier après 65 ans. Sous l’impact de la vaccination la loi de la sélection chère à Darwin est en marche avec une modification considérable de l’écologie du portage du pneumocoque et des conséquences qui semblent se dessiner en termes de pathologie. Les possibilités sont énormes avec 97 sérotypes sans parler des clones au sein de chaque sérotype. Lire cet article est indispensable pour qui s’intéresse à la vaccination, pneumococcique en particulier. ( I Galanis et al )

Effects of PCV7 and PCV13 on invasive pneumococcal disease and carriage in Stockholm, Sweden

| Dr Jacques Gaillat

Les recommandations pour le VPC 7 en 2007 puis VPC 13 en 2010 ont été suivies d’une couverture vaccinale de … Suite