La mortalité des pneumonies nosocomiales à P. aeruginosa est accrue en cas d’antibiothérapie initiale inappropriée, favorisée par la multi résistance. Toutefois, la prévalence de cette dernière, ses facteurs favorisants et son impact pronostique méritaient d’être précisés par une étude multicentrique. ( Micek ST et al. )

An international multicenter retrospective study of Pseudomonas aeruginosa nosocomial pneumonia : impact of multidrug resistance.

| Dr Olivier Leroy

Les auteurs ont mené une étude rétrospective dans 12 hôpitaux de 5 pays (Etats Unis n=3, France n=2, Allemagne n=2, … Suite  

L’émergence de bacilles à Gram négatif résistants aux carbapénèmes a modifié l’épidémiologie des infections hospitalières. Dans ces cas de résistance, le recours à la polymyxine B est fréquent. Néanmoins, actuellement, rien ne permet de dire si cet antibiotique peut être utilisé en monothérapie ou si il est préférable de l’associer à un autre agent. ( Rigatto MH et al. )

Polymyxin B in Combination with Antimicrobials Lacking In Vitro Activity versus Polymyxin B in Monotherapy in Critically Ill Patients with Acinetobacter baumannii or Pseudomonas aeruginosa Infections.

| Dr Olivier Leroy

Les auteurs ont rétrospectivement étudié 101 patients admis sur une période d’un an (2013-2014) dans 2 services de réanimation Brésiliens. … Suite