Mode d’administration optimal du méropénème au cours des pneumonies nosocomiales. ( Frippiat F. et al. )

Pour une efficacité optimale, les concentrations plasmatiques et tissulaires du méropénème doivent être supérieures à la CMI du pathogène pendant 40 à 100% du temps séparant les administrations. Le meilleur mode d’administration de cet antibiotique au cours des pneumonies nosocomiales reste à déterminer.

| Dr Olivier Leroy

Méthode Les auteurs ont étudié 55 patients de réanimation traités pour une pneumonie nosocomiale par méropénème 1g/8h. Pour 30 patients, … Suite  

Pharmacocinétique et simulation de dosage du méropénème à la phase précoce du sepsis sévère ou du choc septique chez les patients de réanimation. ( Jaruratanasirikul S et al. )

Les recommandations de dosage du méropénème proviennent d’études réalisées chez des patients ne présentant pas de sepsis sévère ni de choc septique. Ces situations cliniques modifient considérablement les paramètres pharmacocinétiques usuels (volume de distribution, clairance). La détermination des doses et mode d’administration optimaux est donc d’importance.

| Olivier Leroy

Les auteurs ont étudié 9 patients qui ont reçu dans les 24 premières heures d’un sepsis sévère ou d’un choc … Suite